Voici une liste non-exhaustive de vos droits tels que reconnus par la loi sur les services de santé et les services sociaux.

D’autres lois s’appliquent, notamment celle sur les soins de fin de vie.

Voici les principaux droits :


 

À qui porter plainte?

Dans un centre d’hébergement, c’est l’infirmier responsable de l’unité de vie qu’il faut contacter si vous avez besoin d’information, que vous souhaitez un changement aux soins et services rendus dans le centre d’hébergement, ou que vous constatez le non-respect de vos droits.

En vue d’obtenir dans les meilleurs délais les explications, les réponses ou les correctifs appropriés pour résoudre le problème sont, après avoir parlé avec l’infirmier responsable de l’unité de vie :

  • Si vous n’avez pas satisfaction, vous vous adressez au chef d’unité. La personne de la réception de l’installation vous indiquera comment trouver son bureau;
  • Si la difficulté persiste, consultez la direction-adjointe responsable de l’installation;
  • En dernier recours, vous pouvez utiliser le processus d’examen des plaintes, en communiquant avec la commissaire aux plaintes. Ce mécanisme est prévu par la Loi. Il s’agit d’un moyen normal d’exprimer une insatisfaction et de rechercher une solution.

Le processus d’examen des plaintes peut vous aider à solutionner le problème qui vous préoccupe. En l’utilisant, vous contribuez également à l’amélioration des services rendus par notre établissement.

Si vous le désirez, un membre du Comité de résidents de votre centre d’hébergement peut vous accompagner dans votre démarche.

Plus de détails